Oiv

Les agents de l’État veillent sur vos vacances

Pas de relâche pendant ces vacances d’été pour les services de l’État en Côte-d’Or qui restent mobilisés pour assurer la sécurité des personnes et des biens dans le cadre de l’Opération Interministérielle Vacances (OIV).

L’ « opération interministérielle vacances » mobilise les compétences de chaque administration (direction départementale de la cohésion sociale, direction départementale de la protection des populations, direction régionale des douanes et droits indirects, agence régionale de santé, police, gendarmerie…) dans chaque département, agissant de façon coordonnée, est déployé une nouvelle fois cette année pour veiller au bon respect par les professionnels des réglementations protectrices du consommateur.

Pour cette année 2016, l’orientation de thématiques prioritaires concerne 3 axes majeurs :

  • les événements estivaux
  • les activités et les sports liés à la nature
  • l’offre touristique sur support numérique

Pour illustrer la campagne OIV auprès des médias, le centre équestre du "Cercle Hippique Dijonnais" a fait l’objet ce jeudi matin, d’un contrôle de ses installations. Ce contrôle a été supervisé par Tiphaine PINAULT, Directrice de cabinet de la Préfète de Côte-d’Or, accompagnée de Didier CARPONCIN, Directeur départemental délégué de la cohésion sociale et d’Eric DUMOULIN, Directeur départemental de la protection des populations.

Les contrôles ont porté notamment sur la protection animale, sur l’identification des animaux et la sécurité de l’accueil du public et de la pratique sportive. Ainsi ont été vérifiés :

  • les diplômes des personnes encadrant la pratique sportive
  • les affichages réglementaires
  • les registres obligatoires
  • les équipements sportifs et qualité des activités proposées, adaptées au public...
  • les conditions d’hébergement, d’entretien et de soins des animaux,
  • les conditions d’utilisation des équidés et les moyens mis en œuvre pour lutter contre les conditions climatiques extrêmes dans les établissements détenant des animaux de compagnie,
  • l’identification des animaux etc…

Le contrôle n’a donné lieu à aucune remarque de la part des services de l’Etat, ce qui est lon d’être le cas pour tous les établissements contrôlés, puisqu’à mi-parcours, sur 120 établissements visités par la Direction départementale de la protection des populations, 50 présentaient au moins une non conformité soit un taux d’anomalie de 42%. Outre 66 avertissements et 56 injonctions administratives, 5 procès verbaux ont été rédigés en vue de poursuites pénales.

Eric DUMOULIN Didier CARPONCIN cercle hippique dijonnais DDCS DDPP OIV préfecture Tiphaine PINAULT