Immeuble mesnils pasteur

Opération anti-terroriste à Dole

Une opération antiterroriste a mobilisé plusieurs dizaines de policiers, dont les hommes de la BRI de Dijon, ce vendredi 16 septembre matin vers 8h30 à Dole dans le quartier des Mesnils-Pasteur. Un homme soupçonné d'être en contact avec le Jihadiste français Rachid KASSIM.

Un dolois âgé d'une trentaine d'année soupçonné d’avoir été en contact avec Rachid KASSIM, via la messagerie cryptée Telegram, a été interpellé alors qu'il quittait son domicile pour emmener ses enfants à l'école.

Rachid KASSIM est soupçonné d’être parti faire le jihad en zone irako-syrienne. Il serait l'un des piliers de la propagande de Daesh et aurait l'habitude de distiller ses instructions sur l'application de messages cryptés Telegram. Il diffuserait en particulier des listes de cibles potentielles et de scénarios d'attentats en France. Il aurait ainsi piloté les terroristes de Magnanville, ceux de Saint-Etienne-du-Rouvray et probablement le commando de femmes qui visait notamment la Gare de Lyon à Paris. Il serait également lié à l'adolescent de 15 ans interpellé le week-end dernier à Paris et soupçonné de vouloir "passer à l'acte".

Le nom du dolois interpellé aurait été cité par une ou plusieurs des quatre suspectes actuellement en détention, mises en examen pour association de malfaiteurs en vue de commettre un attentat terroriste à Paris.

Récemment converti à l'islam, il avait été signalé par les services pour radicalisation il y a quelques temps. Selon des riverains, sa compagne s'était récemment voilée de la tête aux pieds.

Il faisait l'objet d'une mesure de contrôle judiciaire pour une affaire de droit commun, sans lien avec sa récente conversion.

Crédit photo : C'est dans un immeuble du quartier Mesnil Pasteur, à Dole (Jura) que l'homme arrêté vivait avec sa famille (photo d'illustation - Tous Droits réservés)

terrorisme Dole 39100