Manifestation contre loi travail el khomeri banderole philippe le bon

Manifestation loi travail : les syndicats dépassés

Nouvelle journée mobilisation à Dijon contre la loi travail rassemblant 1 500 personnes suivie par des heurts avec les forces de l’ordre en fin de manifestation.

Manifestation contre loi travail El Khomeri Dijon

Belle réussite de cette nouvelle journée de mobilisation avec près de 1500 personnes ayant répondu à l’appel de l’intersyndicale pour dire non au projet de loi dit « Loi travail » porté par la ministre du travail Myriam EL KHOMRI.

La semaine dernière, François REBSAMEN demandait à la préfète et aux organisations syndicales qu’aucune manifestation ne puisse se dérouler dans l’hyper centre-ville lorsque des risques de violences sont réels (voir notre article). Dès le rassemblement place de la libération avant le départ de la manifestation à proprement parlé, les plus radicaux entendaient faire savoir au maire de la Cité des Ducs qu’ils ne souhaitaient pas se laisser interdire le centre-ville en déployant au sommet de la tour Philippe LE BON une banderole réclamant le retrait de la loi dite « Loi travail ».

Manifestation contre loi travail El Khomeri Dijon 20160526 banque Barclays

Quelques minutes après le départ du cortège, des manifestants s’attaquaient à l’agence Barclays puis essayaient d’enfoncer la porte de la mairie apparemment pour réclamer la libération de leurs camarades arrêtés après leur action sur la tour Philippe LE BON. Dans le cortège du côté des responsables de l’intersyndicale on pouvait voir une certaine exaspération par rapport à ces incidents, tandis que d'autres syndicalistes rendaient le premier ministre Manuel VALLS responsable de cette violence chez les plus jeunes manifestants. Voyant que la porte de la mairie ne céderait pas sous les assauts, la manifestation a pu reprendre sans trop d’incidents hormis quelques tags et la mise hors service du crédit agricole place Notre-Dame.

Manifestation contre loi travail El Khomeri Dijon 20160526 DAB BNP vandalise

Arrivés place de la république certains manifestants s’en sont pris au DAB de la BNP explosant littéralement l’écran à grands coups de gourdins.

Une fois la manifestation dispersée du côté des syndicats, les plus jeunes manifestants n’entendaient pas en rester là et se sont redirigés vers l’hyper centre-ville en remontant le boulevard de la Trémouille et en s’engouffrant par la rue des Godrans, se heurtant rapidement aux forces de l’ordre qui les ont repoussés par le jet de grenades de gaz lacrymogène. Une intervention policière rendue difficile par la présence de nombreux badauds dans les rues commerçantes du centre-ville en ce jeudi après-midi ensoleillé.

manifestation François Rebsamen CGT UNEF FO El KHOMRI loi travail EL KHOMRI Loi travail