File pointaccueil 4 670x445

La Bourgogne-Franche-Comté accueille des migrants de Calais

Dés ce lundi notre région a accueilli les premiers migrants évacués de Calais au sein de centres d’accueil et d’orientation créés dans les départements de Saône et Loire, Territoire de Belfort, Doubs, Yonne et Haute-Saône.

Annoncée depuis plusieurs semaines, l’évacuation totale de la « Jungle » de Calais où vivraient entre 5 400 personnes pour les services de la préfecture et 8 150 pour les associations, a débuté ce lundi 24 octobre 2016 au petit matin.

Les migrants évacués sont orientés vers les 450 centres d’accueil et d’orientation (CAO) présents sur l’ensemble du territoire métropolitain hors Ile-de-France et Corse. La région Bourgogne-Franche-Comté compte 21 CAO.

Sur son site dédié, le ministère de l’Intérieur indique que « l’objectif est d’offrir à ces personnes une mise à l’abri digne et adaptée, un moment de répit pour réfléchir à la suite de leur parcours migratoire. Une très grande majorité d’entre-elles s’inscrit dans une démarche de demande d’asile en France et les centres d’accueil et d’orientation les accompagnent naturellement vers cette voie ».

La préfecture de région indique que les premières arrivées sont prévues à partir d'aujourd'hui dans les départements de Saône et Loire, Territoire de Belfort, Doubs, Yonne et Haute-Saône.

Elle ajoute, qu'en Côte-d’Or, d'ici quelques jours, environ 130 personnes trouveront refuge dans trois CAO installés, ou en cours d’installation, sur les communes d'Athée, Chevigny-Saint-Sauveur et Dijon.

Crédit photo : Ministère de l'intérieur - Tous droits réservés.

réfugiés migrants demandeurs d'asile immigration