Anarchistes en marge de la loi travail

Dégradations en marge de la manifestation contre la loi travail

Si contrairement à d'autres villes française, la manifestation contre le projet de loi travail porté par la ministre Myriam EL KHOMERI n'a pas donné lieu à des scènes d'émeutes, les agences bancaires ainsi que les établissements publics situés sur le trajet de la manifestation ont subi de nombreuses dégradations.

Dans un communiqué à la presse, François SAUVADET, Président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or, dénonce les dégradations commises contre le Conseil Départemental, le Conseil Régional et les Institutions de la République commises ce jeudi 28 avril en marge du cortège contre la loi Travail :

L’inscription de graffitis anarchistes contre les élus et les institutions de la République, mais aussi contre des banques, constituent des agissements intolérables dans un Etat de droit.

François SAUVADET annonce qu'il déposera plainte au nom du Conseil départemental de la Côte-d’Or. Il appelle à la plus grande fermeté contre les auteurs de ces dégradations, survenues alors que l’état d’urgence est toujours en vigueur rappelle-t'il.

loi travail EL KHOMRI manifestation