Signature convention orange draaf

Collecte et recyclage des mobiles dans les lycées agricoles

La DRAAF (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt) de Bourgogne-Franche-Comté et Orange s’associent pour une vaste opération de collecte et de recyclage des téléphones mobiles dans les lycées agricoles.

Selon l’Ademe, la durée de vie d’un téléphone portable est de l’ordre de 10 ans. Pourtant, une enquête commanditée en 2015 par la Fédération française des télécoms révèle qu’incités par les offres alléchantes des opérateurs, il ne s’écoulerait en moyenne que 30 mois avant que nous ne renouvelions nos smartphones. Ainsi, en France, ce serait environ 100 millions de mobiles usagés qui dormiraient au fond de tiroirs alors que près des ¾ des éléments les composant sont recyclables. C'est évidemment la carte électronique qui a le plus de valeur en la matière. Palladium, cuivre, argent, étain, tantale, or, etc... Elle contient des matériaux valorisables à hauteur de 1,40 € par téléphone en moyenne mais également des éléments nocifs pour l’environnement comme le plomb.

Orange, en partenariat avec Emmaüs International, a mis en place depuis 2009 un dispositif de collecte et de recyclage des téléphones portables entre la France et l’Afrique qui permet, tout à la fois, de préserver l’environnement et de soutenir l’emploi solidaire. La solidarité internationale figurant dans les gènes de l’enseignement agricole, c’est donc tout naturellement que la DRAAF de Bourgogne-Franche-Comté a décidé de s’associer à cette initiative mise en place par Orange.

Vincent FAVRICHON, directeur de la DRAAF, et Véronique MORLIGHEM, déléguée régionale d’Orange en Bourgogne-Franche-Comté, ont officialisé ce partenariat par la signature d’une convention au lycée agricole Olivier DE SERRES jeudi 10 novembre dernier.

D’ores et déjà, cinq établissements se portent volontaires pour démarrer cette opération. Il s’agit des établissements de l’enseignement agricole de Quetigny, Nevers-Cosne-Plagny, Tournus, Velet et Fontaines. Une ouverture progressive du dispositif est prévue pour les autres établissement de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Le dispositif de collecte et de recyclage

- Des collecteurs sont installés pour récupérer les mobiles et accessoires (toutes marques et opérateurs) dont les utilisateurs n’ont plus l’usage.

- Lorsque les cartons de collecte sont pleins, l’établissement scolaire en demande l’enlèvement à Emmaüs via Orange.

- Une fois collectés, les mobiles sont triés, aux Ateliers du Bocage, entreprise d’insertion membre d’Emmaüs :

- Si le mobile ne fonctionne pas, il est recyclé, les matières dangereuses traitées et les métaux récupérés.

- Si le mobile est en état de marche, les données personnelles sont effacées, il est testé puis reconditionné pour être vendu dans un pays émergent comme mobile d’occasion. Dans ce cas, Orange reverse l’intégralité des bénéfices à Emmaüs International.

Le partenariat Afrique Orange-Emmaüs International : une filière solidaire du recyclage des mobiles

Depuis 2010, Orange apporte son soutien à Emmaüs International au travers d’un projet de création d’ateliers de collecte de déchets de mobiles en Afrique.

Quatre ateliers ont ouvert au Burkina Faso, au Bénin, au Niger, en Côte-d’Ivoire et au Cameroun.

A ce jour, ces opérations ont permis la création d’une trentaine d’emplois.

Une fois collectés, ces déchets de mobiles sont envoyés en France pour être recyclés aux normes européennes.

En 2015, les actions menées en faveur du recyclage par Orange ont permis de collecter 900 000 téléphones mobiles.

Depuis la création des premiers ateliers, ce sont ainsi plus de 211 tonnes de déchets qui ont été collectées (l’équivalent de 1,4 millions de mobiles).

25 000 mobiles collectés en France, c’est 1 emploi d’insertion créé en France.

100 000 mobiles collectés en France, c’est 1 atelier de collecte et 6 emplois créés en Afrique.

Quetigny 21800 Lycée Olivier de SERRES Vincent FAVRICHON Ateliers du Bocage Emmaüs International DRAAF recyclage Déchets Orange Véronique MORLIGHEM