Bientot un atelier d auto reparation solidaire aux bourroches

Bientôt un atelier d'auto-réparation solidaire aux Bourroches

Vous entretenez déjà votre vélo à La Rustine ou chez La bécane à Jules, vous allez pouvoir faire de même avec votre voiture avec Cric&Co.

En souvenir des cheminots qui ont fondé le quartier des Bourroches, Laurent FAVET, le porteur du projet, désirait que l’atelier s’appelle « Les cuisses propres » expression, qui, dans le jargon des cheminots désigne une machine en parfait état de fonctionnement. Mais il s’est plié à l’avis de la majorité qui a préféré « Cric&Co ». Et c’est là une caractéristique de ce projet où la démocratie, mais aussi la solidarité ne sont pas des mots vains. Ainsi, pour son fonctionnement, l’association a choisi une gouvernance horizontale sans élection mais plutôt avec un tirage au sort des membres du Conseil d’Administration.

La solidarité, entre les membres est un point central du projet ainsi que la recherche de la mixité sociale, cette dernière ayant guidé le choix du quartier d’implantation, Laurent FAVET indiquant que, contrairement à d’autres ateliers d’auto-réparation en France, il ne désire pas que l’atelier soit uniquement réservé à des personnes en difficultés mais qu'il soit avant toutes choses un lieu de rencontre.

C’est également un projet de quartier ouvert sur celui-ci qui, à ce titre a reçu de la commission de quartier une aide de 10.000 € pour acheter les premiers outils.

Cric&Co devrait ouvrir au cours de la troisième semaine d’avril. Dans un premier temps, l’atelier sera hébergé par la MJC qui, alors qu’elle se prépare à fêter ses 50 ans d’existence, fait ainsi revivre l’atelier de réparation automobile créé par ses premiers adhérents. Si le succès est au rendez-vous, l’association risque de se retrouver à l’étroit dans ces locaux et est déjà en recherche sur le quartier d’un local d’environ 200 m² pour 2017.

Outre l’atelier d’auto-réparation, Cric&Co proposera à ses adhérents un accompagnement à l’achat de véhicules d’occasion entre 1.000 et 4.000 € après un diagnostique des besoins de mobilité pour conseiller la meilleure solution de mobilité, la voiture n’étant pas toujours la meilleure solution. L’association proposera également des ateliers d’informations autour de l’automobile (assurance, relations avec les professionnels de l’automobile, écoconduite, mobilité…) ainsi que divers accompagnements des adhérents. Aussi l’association a besoin de monde pour s’impliquer dans toutes ces activités et pas seulement d’adhérents « consommateurs » des services proposés.

Plus d’infos

Laurent FAVET Cric&Co