Laurent Grandguillaume présente sa proposition de loi territoires zéro chômeurs à Talant le 25/09/2015

Victoire parlementaire pour Laurent GRANDGUILLAUME

La proposition de loi du député PS de la Côte-d'Or Laurent Grandguillaume portant sur des « Territoires zéro chômeur de longue durée » a été votée à l’unanimité à l’Assemblée nationale ce mercredi 9 décembre au soir.

On n’a pas tout essayé contre le chômage de longue durée

Ça fait plusieurs mois que Laurent GRANDGUILLAUME travaille sur une proposition de loi d'expérimentation territoriale visant à faire disparaître le chômage de longue durée. Il s’agit d’une réponse concrète au chômage de longue durée émanant de l’association ATD Quart-Monde.

Cette loi entend créer sur cinq ans dix « Territoires zéro chômeur de longue durée ». Le coût pour l’État d’un chômeur de longue durée est évalué entre 15.000 et 17.000 euros en moyenne par an. Le dispositif repose sur le transfert de ce coût social vers l’aide à l’emploi. Il ne coûterait donc rien à l’État. Il s’agit de créer de vrais emplois durables dans des entreprises de l’ESS. Les bénéficiaires du dispositif seront bien sûr volontaires et disposeront d’un CDI rémunéré au SMIC et financé pendant 5 ans.

Grâce à cette loi, l’expérimentation concernera dix territoires, urbains et ruraux. Les premiers territoires engagés dans le projet sont Pipriac (Ille-et-Vilaine), Grand Mauléon (Deux-Sèvres), Prémery (Nièvre), Colombey-les-Belles (Meurthe-et-Moselle) et Jouques près d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Environ 2.000 chômeurs de longue durée seraient concernés, y compris des personnes qualifiées. Dans un second temps et à l’issue de l’évaluation, une seconde loi pourrait étendre l’expérimentation à plusieurs centaines de territoires afin d’acter sa faisabilité à grande échelle.

L’ensemble de l’expérimentation « Territoires zéro chômeur de longue durée » et la loi qui en a découlé sont le fruit d’un changement de paradigme au sein de notre société : il y a du travail, des compétences et de l’argent.

Le texte, examiné en procédure accélérée, doit désormais passer au Sénat, a priori le 16 janvier, et pourrait être promulgué en mars, pour une application en septembre.

PS Laurent Grandguillaume Territoires zéro chômeurs Chômage ATD Quart Monde