Marie-Guite DUFAY en visite sur la péniche CANCALE à Dijon

Qui est Marie-Guite DUFAY ?

Présidente sortante de Franche-Comté, elle est moins connue des Bourguignons. Portrait de la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté.

 

Arrivée troisième au premier tour, derrière Sophie MONTEL (FN) et François SAUVADET (UDI-LR), elle s'estimait « seule en mesure de l'emporter face au Front national » grâce à l'union de la gauche. Contrairement aux candidats socialistes de Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Provence-Alpes-Côte-d'Azur, elle n'avait pas été contrainte par Solférino de se retirer et appelait même son adversaire, François SAUVADET, à se retirer. C'était un pari risqué mais un pari gagné grâce à un excellent report des voix.

Marie-Guite DUFAY est née il y a 66 ans à Paris, mais passe son enfance dans le Cantal puis sa jeunesse dans l'Allier. Ses parents sont médecins.

Après des études à Science-Po Paris elle s'installe en Franche-Comté en 1971, à l'âge de 22 ans, pour y rejoindre son mari avocat. Elle y prend une part active à la vie associative locale, en particulier pour défendre les droits des femmes. A la fin des années 80, elle intégre l'Agence nationale pour l'emploi au sein de laquelle elle dirige le pôle régional de reclassement des personnes licenciées.

Elle entre en politique en 1989 en tant que conseillère municipale au sein de l'équipe de Robert SCHWINDT à la mairie de Besançon. Elle adhère au Parti socialiste en 1993. En 2001, elle est adjointe de Jean-Louis FOUSSERET (PS).

En 2004, Marie-Guite Dufay est élue au conseil régional de Franche-Comté sur la liste menée par Raymond FORNI. Celui-ci lui confie le développement économique, l'économie sociale et solidaire et l'emploi, ses sujets de prédilection. Elle s’investit dans la création des emplois Tremplins et soutient les emplois à domicile et d’auxiliaire de vie qui reçoivent un appui de la collectivité régionale. En 2008, à la mort du président de la région de la Franche-Comté, elle lui succède au pied levé et se fait réélire sur son nom en 2010.

En tant que Présidente du Conseil régional, Marie-Guite Dufay s'est illustrée par un volontarisme à destination de la transition écologique, avec le lancement de programmes pour l'efficacité énergétique, à destination du secteur de l'économie sociale et solidaire, et pour l'emploi. Elle a apporté son soutien aux entreprises de Franche-Comté et à leurs salariés, notamment depuis la crise financière et économique de 2008, et en particulier dans le secteur industriel, la Franche-Comté étant la première région industrielle de France par le nombre de salariés. Elle avait déjà, en tant qu’élue municipale et au pôle emploi, promu un développement économique et social inclusif, et le reclassement économique des licenciés. Ce soutien s’est concrétisé en Franche-Comté par la formation professionnelle des salariés en période de chômage partiel, dispositif plus connu par la formule « former plutôt que chômer ». En accord avec les partenaires sociaux (organisations salariales et patronales) et les organismes financeurs, ce dispositif a permis la préservation de près de 15.000 emplois.

Elle est mère de trois enfants et grand-mère de quatre petits enfants.

conseil régional PS Elections régionales Marie-Guite Dufay