Lyceens et etudiants a nouveau dans la rue

Lycéens et étudiants à nouveau dans la rue

Une semaine après une première mobilisation aux côtés des syndicats, lycéens et étudiants étaient à nouveau dans la rue ce jeudi pour dire non au projet de loi Travail, même remanié.

Lycéens et étudiants ont répondu présents en cette deuxième journée de mobilisation contre le projet de loi sur le travail, jeudi 17 mars. L’Union nationale des étudiants de France (UNEF)  déclare plus de 150 000 jeunes participant aux manifestations dans toute la France, soit 50.000 de plus que lors des manifestations de mercredi 9 dernier. A Dijon ils étaient un peu moins d’un millier de lycéens et étudiants à défiler de la place de la Libération jusqu’au campus où s’est tenu une assemblée générale dans l’amphi Mathiez, occupé depuis une semaine.

Après avoir assisté à une partie de l’AG, il apparaît très nettement que les étudiants s’installent pour une lutte dans la durée. Une délégation se rendra ce week-end à Paris pour une “inter-fac”.

Si dans plusieurs villes, les manifestations ont été émaillées d’incidents ayant conduit à 23 interpellations, à Dijon le cortège a parcouru la ville dans une ambiance bonne enfant.

Toutefois, craignant des incidents, la direction de l’université a décidé l’évacuation du bâtiment Droit-Lettres. Une évacuation critiquée par l’UNI.

Solidaires loi travail EL KHOMRI manifestation UNEF