Rassemblement ACODEGE ADEFO CD21

La prévention spécialisée au Conseil départemental

Rassemblement à l’extérieur et débats à l’intérieur. La prévention spécialisée a été largement évoquée lors de la session budgétaire.

Ce vendredi matin, à l’occasion de la seconde journée de la session budgétaire, des salariés des services de prévention spécialisée de l’Acodège et de l’ADEFO étaient rassemblés devant les bâtiments du Conseil départemental de la Côte-d’Or pour manifester leurs inquiétudes sur l’avenir de la prévention spécialisée.

Depuis 2010, les services de Prévention Spécialisée de l’ACODEGE et de l’ADEFO ont subi des coupes budgétaires qui ont réduit considérablement les effectifs sur les différents territoires de l’agglomération dijonnaise avec des conséquences sur l’accomplissement des missions confiées. En 2015, cette coupe budgétaire a été de 300.000 €.

Lors de la session budgétaire, François SAUVADET a déclaré : « je ne laisserais pas tomber les travailleurs sociaux » mais il demande aux communes concernées par le dispositif (Dijon, Quetigny, Longvic et Chenôve) de le cofinancer à hauteur de la participation du département soit 450.000 € (contre 166.000 € en 2015). En outre, il souhaite que l’adosphère ait un rôle pivot dans la prévention et annonce l’ouverture en 2016 de permanences à Beaune, Châtillon-sur-Seine, Beaune et Seurre.

Les manifestants, inquiets d’une instrumentalisation politique de ce dossier, déclarent : « Nous refusons que ce dispositif éducatif, les salariés investis, les jeuneset les familles bénéficiaires se retrouvent au centre d’une bataille où les responsables politiques départementaux (de droite) et locaux (de gauche) se renvoient dos à dos leurs responsabilités et leurs (ir)-responsabilités ».

manifestation Conseil départemental François Sauvadet