La «Plate-forme» veut rassembler les déçus du PS

La «Plate-forme» veut rassembler les déçus du PS

La «Plate-forme» veut rassembler les déçus du PSLa “Plate-forme” est un nouveau mouvement politique lancé en décembre 2014 à Paris qui s’appuie sur la désillusion politique. Fort d’une centaine d’adhérents au niveau de la capitale, il entame son essaimage en province en privilégiant, dans un premier temps, les villes universitaires.

 

Valentin Przyluski, l'un des fondateurs de l'association, était ce jeudi soir à Dijon à l’Annexe rue Devosge. Une petite vingtaine de personnes, parfois encore encartées au PS ou dans d’autres partis de gauche, mais de manière générale déçues par la politique de ces dernières années s’étaient données rendez-vous via FaceBook et c’est là toute l’originalité de ce mouvement moderne qui désire utiliser les réseaux sociaux pour se faire connaître.

Il s’agit résolument d’un mouvement génération 3.0 bâti autour d’une plate-forme internet (d’où son nom ?) où chaque membre peut faire des contributions en vue d’établir un programme politique. Les hommes et femmes politiques intéressées pourront reprendre ce programme politique mais seront alors soumis au contrôle de la “Plate forme”. Allons-nous vers une fin des promesses qui n’engagent que ceux qui les croient ?

Infos :

web : http://www.laplateforme.co/

Facebook : La Plateforme - Dijon/ Côte d'Or

La plate-forme