La cop21 s invite dans la campagne des regionales

La COP21 s’invite dans la campagne des régionales

En décembre prochain deux événements majeurs vont se télescoper : la tenue à Paris de la COP21 et partout en France, les élections régionales. Cette semaine, deux ex-ministres ont fait le déplacement pour parler de la lutte contre le réchauffement climatique dans le cadre des élections régionales.

Michel Barnier à TalantLundi François Sauvadet a invité à Talant Michel Barnier pour une Conférence autour du thème Climat-énergie.

Michel Barnier a été le collaborateur de Robert Poujade lorsque celui-ci a créé le ministère de l’environnement. Plusieurs années plus tard, il a été lui-même chargé de ce ministère dans le gouvernement d’Edouard Balladur de 1993 à 1995. Parmi de nombreuses expériences politiques, il a également été ministre de l’Agriculture et de la pêche de 2007 à 2009.

L’agriculture a été particulièrement mise à l’honneur lors de cette conférence : Daniel Prieur, Président de la Chambre interdépartementale d’agriculture Doubs-Territoire de Belfort, candidat sur la liste Rassemblement BFC dans le Doubs : “L’agriculture de nos deux régions que ce soit dans la viticulture, l’élevage, ou encore pour les fromages… est l’alliance des excellences” Michel Barnier rajoutant : “les premiers écologistes sont les paysans” après avoir lancé : “L’écologie est trop sérieuse pour être confiée aux écologistes”.

Brigitte Vu à Talant“Le Kilowatt le moins cher est le kilowatt que l’on ne consomme pas” a indiqué Michel Barnier. Aussi avec l’intervention de Brigitte Vu, ingénieur en efficacité énergétique, enseignant chercheur à l’UTBM, il a été question d’efficacité énergétique dans le bâtiment et de lutte contre la précarité énergétique.

Autre source d’économie le transport avec le développement des transports en commun. La loi NOTRe du 7 août 2015 a transféré aux régions toute la chaîne de transports hors agglomérations : gares routières, transport interurbain par cars (1er janvier 2017), transports scolaires (1er septembre 2017) et transport à la demande complètent ainsi les compétences des régions en matière ferroviaire (TER). Eric Gentis, conseiller régional Les Républicains de Bourgogne, a dénoncé une offre ferroviaire plus adaptée aux usages qui se traduit par une baisse de la fréquentation. Outre le développement de l’intermodalité Il promet une harmonisation des tarifs ainsi qu’une entente avec les régions voisines et pourquoi pas faire inclure la carte orange parisienne dans le futur pass régional.

Francois Sauvadet à TalantUn frein au développement de l'éolien La principale annonce de la conférence a été faite par François Sauvadet : “Je reverrais le schéma d’implantation de l’éolien (...) Je dis faisons attention à nos paysages“ Ont suivis des applaudissements nourris de la part de l’assistance. Il a, par ailleurs, annoncé un moratoire dans l’Auxois-Morvan.

 

 

 

 

 

Pascal Canfin à Dijon"au travers de la lutte contre le changement climatique c’est la possibilité pour l’humanité de vivre en paix" Si pour l’invité de François Sauvadet l’écologie est trop sérieuse pour être confiée aux écologistes, les écologistes d’Europe Ecologie Les Verts et du Mouvement Ecologiste Indépendant entendent bien se voir confiées les questions relatives à l’écologie et à la lutte contre le changement climatique et organisaient deux jours plus tard, à Dijon, une conférence autour des enjeux climatiques : Changement Climatique: des enjeux globaux à l'action locale avec pour guest star Pascal Canfin, ancien ministre du développement, conseiller principal pour le climat du World Resources Institute contribuant à la COP21. Pascal Canfin a fait une intervention de très haut niveau abordant les enjeux de la COP21 (21éme Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques)mais aussi les différents scénarios diplomatiques qui pourraient conduire à un accord ou à un désaccord lors de cette conférence de Paris. Pour lui, “au travers de la lutte contre le changement climatique c’est la possibilité pour l’humanité de vivre en paix”.

Edwige témoigne sur les solutions qu'elle a mis en place dans sa vie quotidienne pour réduire son empreinte écologiqueDes citoyens s'engagent dans des solutions locales Après l’intervention de Pascal Canfin, loin de la notion d'écologie punitive dénoncée lundi par François Sauvadet, des citoyens ont témoigné au sujet des alternatives qu’ils mettent en place ou auxquelles ils participent pour réduire leur impact environnemental. Ainsi Edwige consomme local en adhérant à une AMAP. Plutôt que de la faire réparée, elle a remplacée sa voiture par un vélo et lorqu’elle en a vraiment besoin, passe par l’autopartage. Un plombier a également témoigné de son expérience de mobilité à l’aide d’un vélo-cargo pour se rendre sur ses chantiers.

 

 

 

 

Philippe HervieuLes incohérences des politiques régionales pointées du doigt. Élections régionales oblige, Philippe Hervieu, Vice-président du Conseil régional de Bourgogne en charge de l’Economie Sociale et Solidaire et de la Transformation écologique de l’économie et Cécile Prudhomme tête de liste ont abordé cette échéance en mettant l’accent sur l’incohérence des politiques régionales comme par exemple, en Bourgogne, le vote de 60 millions d’Euros en faveur du Center Parcs du Rousset et dans la même session, le vote de seulement 4 millions d’Euros dans le cadre d’un plan de développement du tourisme durable.

Philippe Hervieu rappelle que la Bourgogne possède le premier cluster éolien de France, que les mats métalliques des éoliennes sont fabriqués à Longvic à côté de Dijon ainsi qu’au Creusot.

 

Cecile PrudhommeIci, pas de remise en cause de l’éolien même si Cécile Prudhomme nous indique qu’il faut diversifier les sources d’énergies renouvelables et raisonner en terme de mix énergétique. Elle reste néanmoins prudente sur la question de la méthanisation qui ne doit pas se transformer en alibi pour le développement d’élevages industriels à l’image de celui dit de la ferme des mille vaches dans la Somme.

ecologie climat EELV Cecile Prudhomme alternatiba environnement conseil régional mobilité François Sauvadet Rassemblement BFC Elections régionales COP21