Julien gonzalez

Julien GONZALEZ, le poil à gratter de Marie-Guite DUFAY

Arrivée en troisième position au soir du premier tour, Marie-Guite DUFAY a pris la décision de se maintenir prenant le risque de voir la grande région Bourgogne-Franche-Comté dirigée par le Front National. Elle justifie son maintien en mettant en exergue une soit-disante dynamique autour de sa candidature en agrégeant des reports de voix qui ne lui sont pas acquises comme en témoigne Julien GONZALEZ, tête de liste de l'alliance Ecologiste Indépendante.

 

 

 

 

Communiqué de presse

« Suite à la polémique concernant le document électoral de Mme Dufay attribuant les voix de l'Alliance écologiste indépendante à la Gauche, nous avons été contacté par M. Michel Neugnot, directeur de campagne de Mme Dufay, qui nous a présenté ses excuses et nous a annoncé que l'infographie du document mis en cause allait être modifiée. Nous en prenons acte mais nous constatons qu'à cette heure, le document n'a toujours pas été retiré du compte Facebook et du compte Twitter de Mme Dufay....

Par ailleurs, plutôt que d'additionner des voix et de tirer des plans sur la comète, nous préférerions que les 2 candidats républicains, Mme Dufay et M. Sauvadet, prennent des engagements écrits, signés et publics sur des points forts de notre programme s'ils souhaitent obtenir les voix de nos électeurs au 2ème tour :

1) La création d'une Caisse régionale d'économie solidaire destinée à prêter des fonds à des porteurs de projets créateurs d'emplois respectueux de l'environnement afin d'aider les jeunes sans moyens et les chômeurs à trouver une activité professionnelle. Une telle structure avait été crée en 1997 sous la houlette de Marie-Christine Blandin par le Conseil régional de Nord-Pas-de-Calais en partenariat avec le Crédit Coopératif.

2) Le renforcement des aides au maintien et à la conversion à l'agriculture biologique ; un soutien accru à des structures comme Terre de Liens pour permettre à des jeunes et à des chômeurs de s'installer en agriculture biologique.

3) Développer et moderniser les liaisons ferroviaires de TER : modernisation de la ligne Nevers-Dijon, de la ligne des Hirondelles dans le Haut-Jura, renforcer la cadence des trains sur la ligne Dijon-Louhans-Bourg et rétablissement du Comité de liaison de la Bresse, étudier la réouverture de la ligne Nevers-Auxerre...

4) S'engager dans le maintien des services publics de proximité en milieu rural et dans les petites villes (hôpitaux, poste...)

5) Contribuer, par un partenariat, à la création de monnaies locales complémentaires afin de favoriser les échanges de biens et de services locaux, ce qui sera générateur de créations d'emplois au niveau local.

6) Organiser un référendum sur la fusion des régions Bourgogne et Franche-Comté afin que les citoyens des 2 régions soient enfin consultés.

7) Réaliser un audit des comptes de la région Bourgogne et de la région Franche-Comté afin de connaître la situation financière et le montant exact des dettes respectives des 2 régions fusionnées par Paris.

Nous ne demandons aucun poste pour nous, nous ne voulons pas de vagues promesses orales mais des engagements forts pour l'avenir des citoyens Bourguignons et Franc-Comtois et nous invitons nos 20.615 électeurs à définir leur choix pour le 2ème tour en fonction des réponses précises que Mme Dufay et M. Sauvadet apporteront à ces quelques propositions programmatiques concrètes. »

 

Julien GONZALEZ,
tête de liste régionale de l'Alliance écologiste indépendante
de Bourgogne et Franche-Comté.

ecologie Elections régionales PS Marie-Guite Dufay Julien Gonzalez Aliance Ecologiste Indépendante