Victimes de Paris

Hamid EL HASSOUNI : Attentats du 13 novembre, nous ne céderons pas !

Victimes de ParisAprès les attentats qui ont frappés la capitale certains regrettent le peu de réactions de la communauté musulmane voire certaines réactions de jeunes sur les réseaux sociaux favorables aux djihadistes.

Hamid EL HASSOUNI comme il nous l'a dit il y a quelques jours est un " enfant de la banlieue " qui a grandi dans le quartier des Grésilles à Dijon. Il signe aujourd'hui " élu de la République, Français, Laic et Musulman ! " une tribune qu'il nous a transmis et que nous reproduisons ci-dessous.

Attentats du 13 novembre : Nous ne céderons pas !

" Ils  s’appelaient Ludovic, Djamila, Chloé, Véronique, Alima. … Quelques prénoms de nos concitoyens victimes   des attentats de Paris le  13 novembre dernier ! le bilan fait état de 129 morts et de 352 blessés dont des dizaines se trouvent   en "urgence absolue" !

Vivants  le vendredi 13 novembre  à midi ! Morts sous les rafales de  balles d’une manière atroce dans la soirée.

La plume de mon stylo verse des larmes devant ces crimes aveugles ! Aujourd'hui, élu de la Réublique, prondondément laic et citoyen musulman… je considère que se taire constitue  une non-assistance à peuple en danger  et aux valeurs républicaines.

Les mots ne suffisent plus pour décrire ces scènes d'horreur !

Des centaines d'innocents qui passent de la fête à une mort brutale.  A Paris, Ville des lumières,  pour la énième fois des monstres écervelés  sans fois  ni lois ont créé la panique, fait sombrer dans l’obscurité et la tristesse des millions de citoyens !

Ces barbares terroristes et extrémistes de tout bord incarnent  ces ennemis de la République qui s’ auto - alimentent avec le rêve de détruire le pacte social et l'unité nationale, de briser le buste de Marianne et de mettre en berne le drapeau tricolore. 

Une fois passé le deuil, demain quelles réactions devons nous avoir pour sauver le pacte Républicain ? Demain quel monde voulons - nous? 

D’abord, je mets en garde contre toute forme de récupération politicienne ! Cela serait malvenu parce qu’elle va à l’encontre  des intérêts suprêmes de la Nation… Pas de concours Lépine ou de courses à l’échalote. Faire de la surenchère serait contre-productif parce qu'elle serait source de divisions…ce que recherchent les fondamentalistes !

Sur les questions de sécurité nationale, chaque parti politique doit suivre une ligne de conduite : protéger le Peuple où qu'il soit !

Renforcer l’arsenal répressif  et judiciaire? sans  aucun doute !

Parallèlement, il est vital de ne pas faire l'impasse sur la sensibilisation et   l'enseignement aux valeurs de la République au sein des établissements scolaires. C'est sur le terreau de l'ignorance et de la désespérance que les terroristes prospèrent et jouent le rôle de béquille pour ceux qui malheureusement s'égarent !

Renforcer  les politiques  publiques dans les domaines de l’emploi, de la mixité sociale, de la culture, de l’enseignement civique… ? oui mais l'avons nous fait suffisamment ? Est ce que nos politiques de ces 30 dernières années n'ont pas fait fausse route ? Indéniablement il y a eu  jusqu'à maintenant des sujets tabous   qui devront  être traités sans compromission,sans trembler …

Doit on ériger des murs barbelés le long des frontières, se replier sur soi ? si tel était le cas ce serait un recul ! Ce n’est pas à la hauteur d’une Nation puissante, berceau des droits de l’homme, ouverte vers le Monde ! S’enfermer et trahir notre idéal alors que la France est  un modèle voire une référence mondiale tant désirée, tant enviée nous affaiblirait à coup sûr!

Les millions de citoyens -venus d'horizons divers et fidèles à l'idéal républicain - qui se retrouvent dans ce discours doivent unir leur force afin de bâtir  un vivre ensemble excluant la méfiance,  l'amalgame, le racisme, la haine de l'autre...

 Ce n’est pas un vœu pieux ! J'y crois profondément... et je les invite à construire les conditions d'un monde meilleur.

L'énergie passée à détruire est souvent l'arme du faible  et nous savons qu'il est plus complexe de construire un bien commun, un dessein partagé. Mais cela ne relève pas de l'impossible ! J'invite les bonnes volontés,  les amoureux de la démocratie  à s’unir pour offrir à nos enfants un avenir meilleur !  "

Hamid EL HASSOUNI
Adjoint au Maire de DIJON
Conseiller départemental…
...et Elu de la République, Français, Laic et Musulman !

Conseil départemental Evénements de Paris terrorisme Hamid El Hassouni