Francois xavier dugourd propose l organisation d une primaire sur la premiere circonscription de cote d or

François-Xavier DUGOURD propose une primaire ouverte sur la 1ère circonscription

Face à l'embouteillage de candidatures de droite aux prochaines élections législatives sur la première circonscription de Côte-d’Or, le premier vice-président du Conseil Départemental de la Côte-d’Or, François-Xavier DUGOURD, propose l’organisation d’une primaire ouverte pour désigner le candidat de la droite et du centre, manière selon lui de redonner le pouvoir aux citoyens.

Si du côté de la gauche, chacun s’observe du coin de l’oeil en se demandant qui va finalement y aller, à droite, on peut dire qu’il y a embouteillage de candidatures à la succession de Laurent GRANDGUILLAUME sur la première circonscription de Côte-d’Or. On compte actuellement quatre prétendant(s) : Anne ERSCHENS (LR) officiellement désignée par la commission d’investiture de Les Républicains, Ludovic BONNOT (UDI), François-Xavier DUGOURD (LR) et Bernard DEPIERRE.

François-Xavier DUGOURD conteste toujours les conditions de l’investiture d’Anne ERSCHENS, et fort du succès de la primaire de la droite et du centre organisée les 20 et 27 novembre derniers, désire renouveler le jeu politique en redonnant la parole aux citoyens. Pour ce faire, il a proposé aux trois autres prétendants l’organisation d’une primaire au début de 2017 pour désigner celui ou celle qui portera les couleurs de la droite et du centre aux élections législatives de juin prochain. Une solution déjà utilisée par Xavier BERTRAND dans le département de l’Aisne.

François-Xavier DUGOURD compte bien que le(la) candidat(e) de la droite désigné(e) lors de cette primaire reprenne cette circonscription historiquement de droite perdue par Bernard DEPIERRE en 2012 au profit du socialiste Laurent GRANDGUILLAUME. Une reconquête qu’il espère favorisée par la dynamique des présidentielles qu’il voit remportées sans l’ombre d’un doute par François FILLON. En filigrane, François-Xavier DUGOURD ne cache pas l’envie de la droite de reprendre la mairie de Dijon à la gauche.

Reste à faire accepter cette idée de primaire aux autres candidats déclarés. Les premières réactions sur les réseaux sociaux ne sont pas, dans l'ensemble, favorable à cette idée.

« Je laisse François Xavier Dugourd à sa primaire avec lui-même »

Dans la soirée, alors qu'elle s'était confiée, en octobre dernier, dans les colonnes de Dijon l'hebdo favorable à une primaire locale, Anne ERSCHENS, dans un communiqué, a balayé d'un revers de la main la proposition faite par François-Xavier DUGOURD : « Je laisse François Xavier Dugourd à sa primaire avec lui-même » avant de s'affirmer comme la candidate officiellement désignée : « Candidate officielle des Républicains, je sais pouvoir compter sur le soutien de ma famille politique pour faire gagner nos valeurs en 2017 ! ».

Communiqué de presse : Anne ERSCHENS

J’apprends avec étonnement les propos de François Xavier Dugourd, qui tente ici une ultime manœuvre politicienne.
Je suis la candidate investie par mon parti, les Républicains, sur la première circonscription.
François Xavier Dugourd le reconnait lui-même, en inventant tout seul une primaire ouverte pour une seule circonscription en France. Il reconnait par là-même l’échec de son recours devant la commission des Républicains. J’en prends acte.
Je ne sais pas quelle ambition personnelle le pousse, en tout cas c’est celle de la division et de l’échec. Recours contre mon investiture, petites phrases dans la presse, et maintenant des primaires fantaisistes : cela suffit. Décidément, il nous déçoit comme il déçoit les électeurs qui lui faisaient confiance.
La commission nationale d’investiture a estimé que j’étais la plus apte à regagner cette 1e circonscription et que j’avais toutes les compétences pour réussir.
Je laisse François Xavier Dugourd à sa primaire avec lui-même. Face à cette agitation qui n’intéresse plus personne, je trace ma route : celle du rassemblement et de l’alternance pour faire gagner notre candidat à la présidence de la République, François Fillon, puis lui offrir la majorité dont il aura besoin pour redresser la France.
Candidate officielle des Républicains, je sais pouvoir compter sur le soutien de ma famille politique pour faire gagner nos valeurs en 2017 !

Anne ERSCHENS, candidate Les Républicains aux élections législatives de juin 2017 sur la 1ère circonscription de la Côte-d’Or
Conseillère Municipale de Dijon – Conseillère Départementale de la Côte-d’Or

législatives François-Xavier Dugourd Bernard Depierre Ludovic Bonnot Anne ERSCHENS 1ere Circonscription de Côte-d'Or