Francois Sauvadet

François SAUVADET réjoui de voir l'UDI à nouveau unie et rassemblée

Pour François SAUVADET, vice-président de l'UDI, ancien ministre, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or, Unie et rassemblée, l'UDI doit prendre toute sa part dans le projet présidentiel de François FILLON.

Hier soir, les cadres de l’UDI se sont réunis à huis clos. Autour de la table, Jean-Christophe LAGARDE, président de l’UDI et Hervé MORIN, président du Nouveau centre (composante de l’UDI) qui menaçait de quitter l'UDI et a convoqué un congrès du Nouveau Centre et des Bâtisseurs de l’UDI dimanche à Paris. Egalement présents le président du Parti radical, Laurent HÉNART, Hervé MARSEILLE, Philippe VIGIER, Yves JÉGO. La hâche de guerre entre Jean-Christophe LAGARDE et Hervé MORIN semble à nouveau entérrée et la scission entre l'UDI et le Nouveau Centre ne devrait finalement pas avoir lieu. François SAUVADET, membre fondateur de l'UDI et vice-président de l'organisation politique se « réjouit que la famille UDI soit aujourd'hui à nouveau unie et rassemblée ».

L'ancien ministre de la Fonction publique de François FILLON, se dit « convaincu que l'UDI a vocation à compléter et amender le programme présidentiel de François FILLON, notamment en ce qui concerne la Fonction publique, le dialogue social, la sécurité sociale et le projet européen ».

Communiqué de presse de François SAUVADET : Unie et rassemblée, l'UDI doit prendre toute sa part dans le projet présidentiel de François Fillon.

En tant que membre fondateur de l'UDI, j'ai appelé à l'unité de l'ensemble de ses composantes et je me réjouis que la famille UDI soit aujourd'hui à nouveau unie et rassemblée.
J'avais demandé à Jean-Christophe Lagarde, Président de l'UDI, de prendre l'initiative de l'union malgré les attaques subies et je le félicite d'avoir créé les conditions qui permettent à notre famille politique de rester unie et de continuer son chemin.
Chacun sait, et Hervé Morin l'a bien compris, qu'en dehors de l'unité de notre famille politique, il n'y a que des chemins de traverses et que les aventures individuelles conduisent à une impasse.
Ce rassemblement des centristes de l'UDI est une évidence car il n'existe entre nous aucune vraie divergence.
Maintenant que l'union est faite et que la route est tracée, passée la primaire, nous devons remettre l'ouvrage sur le métier et nous mobiliser derrière François Fillon, ce que j'ai fait au soir du premier tour du scrutin. D'abord, pour préparer l'alternance qu'une majorité de Français appelle de ses vœux et, ensuite, pour réussir cette alternance.
Je suis convaincu que l'UDI a vocation à compléter et amender le programme présidentiel de François Fillon, notamment en ce qui concerne la Fonction publique, le dialogue social, la sécurité sociale et le projet européen.
En tant qu'ancien ministre de la Fonction publique de François Fillon, je suis déterminé à y prendre toute ma part et j'invite chacun de ceux qui, au centre, veulent le changement à y prendre toute leur place dans l'unité.

François SAUVADET, vice-président de l'UDI

François FILLON François Sauvadet UDI présidentielles