Communiqué de la liste l'Alternative à gauche pour le second tour

Suite à la publication hier soir du communiqué de presse de Nathalie VERMOREL tête de liste « l'Alternative à gauche » pour le second tour, c'est au tour de la liste de s'exprimer.

Bilan du premier tour et perspectives pour le second tour et au-delà.

 

Communiqué

« Les résultats du 1er tour des élections régionales marquent une nouvelle étape dans la crise politique que traverse aujourd’hui notre pays.

Le Front National, qui arrive en tête dans 6 régions, dont la Bourgogne-France-Comté, s’affirme de plus en plus comme une force qui prétend gouverner le pays en exacerbant les divisions, le racisme et la xénophobie au sein du peuple, dans un contexte sécuritaire et de chômage massif. Il constitue une menace pour les droits démocratiques et sociaux qui – malgré toutes leurs limites – existent encore dans le pays et constituent l’acquis de luttes collectives.

La liste de rassemblement l’Alternative à Gauche à laquelle nous avons participé, n’atteint pas le seuil des 5%. L'espoir à gauche ne parvient pas à émerger face aux politiques libérales et d’austérité du gouvernement Valls-Macron, aux réformes territoriales imposées, qui creusent le lit de l’extrême droite. Ces politiques provoquent une crise de confiance profonde entre la population et les institutions et les organisations politiques, crise de confiance dont toute la Gauche, même celle qui résiste et reste fidèle à ses valeurs, fait les frais.

Nous comprenons le sentiment de colère,  de trahison et d’abandon ressenti par celles et ceux qui ne veulent plus voter pour le PS, et nous le partageons en bonne partie.

Mais au delà de cette élection, il y a urgence à reconstruire  une Gauche véritable, sociale, solidaire et écologiste, qui ne renonce pas à défendre les intérêts des classes populaires. La Gauche anti austérité, que ce soit le Front de Gauche, EELV, Nouvelle Donne ou la Gauche du Parti Socialiste..., n’a plus le choix. Elle doit non seulement dépasser ses divisions mais faire des citoyens électeurs des citoyens acteurs de leur propre vie, et aussi retrouver le chemin des mobilisations collectives et être capable de redonner confiance à celles et ceux qui aujourd’hui n’ont plus de perspective à Gauche. Les militant-e-s d’Ensemble ! Bourgogne-Franche-Comté seront disponibles pour toute initiative permettant de travailler à ce regroupement et cette dynamique citoyenne.

Nous souhaitons qu'aucune voix dimanche prochain ne renforce encore la droite et l'extrême-droite. Si nous comprenons ceux qui veulent s'abstenir ou voter blanc, nous comprenons aussi celles et ceux qui souhaiteront, en votant pour la candidate du PS, faire barrage à la main-mise du FN sur la région car cela aurait des conséquences graves pour le quotidien des femmes, des jeunes, des personnes d'origine étrangère, pour la culture et pour les valeurs de partage et de solidarité, sans parler de la violence et de la haine ainsi libérées et publicisées. Les conditions de résistance et d'alternative n'en seraient rendues que plus difficiles encore pour notre camp social.

En effet, ce n'est pas seulement dans les urnes que la question se résoudra aussi allons-nous redoubler d'efforts pour combattre le FN ainsi que les politiques qui l'alimentent. »

Le 8 décembre 2015

Front de Gauche Elections régionales