Reunion modem

Café-débat avec les candidats du MODEM

Les candidats MODEM de la Côte-d’Or organisaient ce soir à la Grande-Taverne à Dijon un café-débat autour du thème démocratie et terrorisme. C’était pour nous l’occasion de venir à leur rencontre et d’élargir le débat aux élections régionales.

Le MODEM se positionne comme un parti différent des autres : “sur notre liste, aucun de nous n’a besoin de faire de la politique pour vivre” nous indique Isabelle LOOS-MAILLARD.

Au niveau de la méthode, le MODEM se distingue également par le fait de s’appuyer d’une part sur les compétences des acteurs du terrain, et d’autre part, d’avoir la volonté avec tout le monde que ce soit à droite ou à gauche à partir du moment que l’idée est bonne : “Le MODEM est le parti de la bonne idée” souligne Vincent TESTORI, co-listier venant de la société civile. Au MODEM la politique politicienne n’a pas droit de cité : “Il faut arrêter de faire croire que le politique est un sauveur”. Pour les candidats du MODEM, il n’est pas du ressort du politique de créer des emplois mais il doit être un facilitateur.

Les candidats du MODEM fustigent le bi-partisme et réclament des scrutins à la proportionnelle.

Fidèles à leur philosophie politique les candidats espèrent rassembler plus de 10% des suffrages pour pouvoir se maintenir au second tour et avoir un rôle à jouer sur la future politique régionale.

Plus d'infos : www.grudler2015.fr

Elections régionales Christophe Grudler MODEM