Après les élections, les comptes

Moins de 5 %, la double peine : L’échec électoral mais aussi le seuil en-deçà duquel l’État ne rembourse pas les frais de campagne.

Lors des dernières élections régionales, les listes ayant réalisées moins de 5% ne pouvaient ni se maintenir (seules les listes réalisant plus de 10% des suffrages exprimés pouvaient se maintenir au second tour) ni fusionner avec une autre liste pouvant se maintenir. En outre, l’État ne rembourse les frais de campagne qu’aux listes ayant obtenues plus de 5% des suffrages.

En Bourgogne-Franche-Comté, les listes conduites par Cécile PRUDHOMME (Les Écologistes de Bourgogne-Franche-Comté) et Nathalie VERMOREL (Alternative à Gauche) appellent aux dons pour faire face à leurs dépenses de campagne.

 

EELV Cecile Prudhomme Elections régionales Nathalie Vermorel Alternative à gauche