Un fiasco de plus dans le quinquennat Hollande

Laurent BOURGUIGNAT, Conseiller municipal de Dijon, Conseiller national « Les Républicains », Animateur de la campagne d’Alain JUPPÉ en Côte-d’Or réagit à l’usage du 49-3 sur le projet de loi « Travail ».

Le Premier Ministre a décidé de recourir à l’article 49-3 pour imposer le projet de loi« Travail » qui restera comme l’un des fiascos du quinquennat de François Hollande.

Cette méthode brutale est d’autant plus regrettable que le texte a été largement vidé de sa substance au fil de laborieuses réécritures opérées sous les pressions des Députés dits « frondeurs », des manifestations, de l’UNEF, de « Nuit Debout », etc…

Ce nouvel épisode confirme que le Président de la République est à bout de souffle et qu’il n’a plus de véritable majorité au Parlement. Il reste un an avant la prochaine élection présidentielle : que le temps sera long !

Il était illusoire d’espérer entreprendre une réforme sérieuse à la fin du quinquennat, sans pouvoir compter sur une solide majorité parlementaire et sur un soutien populaire fort.

Pourtant, l’enjeu est essentiel. L’augmentation négociée de la durée du travail dans les entreprises, la simplification du droit du travail, la baisse des charges, l’instauration d’une « flexi-sécurité à la Française » où employeurs et salariés seraient gagnant-gagnant… Voilà autant de chantiers essentiels qui doivent être mis au débat lors de la campagne présidentielle de 2017, validés par le suffrage des Français, puis mis en œuvre dans la clarté et la confiance.

 

Laurent BOURGUIGNAT
Conseiller municipal de Dijon
Conseiller national « Les Républicains »
Animateur de la campagne
d’Alain Juppé en Côte-d’Or

 

 

Laurent Bourguignat