Francois sauvadet depute

Réaction de François SAUVADET suite à l'attentat de Nice

Réaction de François SAUVADET, député de la Côte d’Or et Président du Conseil départemental, suite à l’attentat qui a frappé la ville de Nice à l’issue de la Fête nationale du 14 juillet.

A Nice, la douleur de la Nation exige la défense la plus ferme de nos valeurs

Mes pensées sont aujourd’hui en communion avec les familles des victimes et de tous ceux qui ont eu à vivre cette nuit d’horreur à l’issue des célébrations de la Fête nationale du 14 juillet à Nice. Je tiens à rendre un hommage particulièrement appuyé aux forces de l’ordre, pompiers, personnels soignants et anonymes qui, dans l’horreur de la nuit niçoise, ont souvent agi avec héroïsme pour maîtriser la folie meurtrière et prendre en charge les victimes.

Mais, si la tristesse est immense, nous ne pouvons nous contenter aujourd’hui encore de compassion, de déclarations et de mesures provisoires lorsque nos valeurs sont attaquées.

La Nation n’a jamais cédé face à la barbarie de ses ennemis, elle les a toujours combattus. C’est ce que nous devons faire aujourd’hui, en prenant les dispositions qui s’imposent avec la plus grande fermeté.

Les mesures sécuritaires sont absolument nécessaires, il faut renforcer nos moyens de renseignement et de sécurité intérieure autant que notre réponse militaire extérieure, au sein d’une large coopération européenne.

Nos valeurs attaquées, c’est aussi par nos valeurs que nous devons répondre. C’est être intransigeant. C’est refuser que la République cède un pouce de terrain face aux barbares, à l'intérieur comme à l'extérieur de nos frontières.

Crédit photo : Tous droits réservés.

Conseil départemental terrorisme François Sauvadet sécurité Attentats