Anne ERSCHENS : Une rentrée scolaire sur fond de réforme

Comme nous l'indiquions hier, cette rentrée scolaire 2016 est marquée par la réforme du collège qui ne fait pas l'unanimité. Parmi ceux qui contestent cette réforme figure Anne ERSCHENS, membre de l'opposition municipale dijonnaise et candidate Les Républicains aux élections législatives de 2017 sur la première circonscription de la Côte-d'Or qui appelle, dans un communiqué de presse, à revenir au bon sens en matière de programmes scolaires.

Communiqué de presse - Une rentrée scolaire sur fond de réforme

Avec la rentrée scolaire, les bouleversements décidés avant les vacances par le Gouvernement socialiste vont frapper de plein fouet les élèves, les familles, les enseignants et l’ensemble du monde éducatif.

C’est particulièrement vrai de la réforme du collège, exemple criant de la vision dogmatique de l’école défendue si âprement par la Ministre de l’Education Nationale : suppression des classes européennes, diminution drastique des classes bilangues, mise en place mal préparée des « enseignements pratiques interdisciplinaires », baisse du nombre d’heures de français en sixième et en troisième, mise à mal du latin et du grec... La liste est longue !

L’idée de « collège pour tous » n’est qu’un slogan. C’est un collège au rabais que veut la gauche.

Parmi les grands chantiers de la prochaine législature, il y aura celui des programmes. Dans ce domaine, il faut revenir au bon sens. Apprendre l’histoire de France avant d’apprendre celle des civilisations lointaines en Histoire. Etudier les œuvres classiques avant les bandes dessinées en Français.

Je crois qu’on ne redressera notre pays qu’en maintenant un niveau exigeant au collège.

C’est l’intérêt de nos enfants et de nos ados.

Mercredi 31 Août 2016

Anne ERSCHENS

Candidate Les Républicains à l’élection législative de 2017

1ère circonscription de la Côte-d’Or

Anne ERSCHENS