Conference de presse de rentree du prefet

Conférence de presse de rentrée du Préfet

Conférence de presse de rentrée du préfetA l’occasion de la rentrée, et avant le début de la période de réserve relative aux élections régionales, Eric Delzant, préfet de la Côte-d’Or et de la Bourgogne, préfet préfigurateur de la future région Bourgogne-Franche-Comté, a convié ce matin la presse pour évoquer les dossiers en cours.

 

L’organisation des services de l’Etat au sein de la future région

En tant que préfet préfigurateur Eric Delzant est revenu sur l’adaptation des méthodes de travail au sein des services de l’Etat pour permettre la fusion des services entre Dijon et Besançon tout en évitant les mobilités géographiques : “ L’Etat a du retard dans son organisation, c’est l’occasion de rattraper ce retard ”. Par conséquent, les services de l’Etat développeront le principe du bureau numérique et généraliseront les conférences à distance y compris pour les commissions organisées en préfecture (voir notre article).

 

Une crise agricole à laquelle s’ajoute désormais une crise sanitaire

Concernant la Bourgogne, le Préfet est revenu sur la crise de l’agriculture avec l’application à l’échelon régional du plan de soutien à l’élevage décidé au plan national. Il se dit très attaché au maintien d’un dialogue très étroit avec la profession. Profession touchée par une nouvelle crise : celle de la fièvre catarrhale ovine qui concerne 44 communes de Côte-d’Or situées à proximité du Morvan placées sous surveillance.

 

Vers un rééquilibre entre territoires ruraux ou péri-urbains et territoires urbains

De nouvelles Maisons de services au public vont ouvrir à Fleurey-sur-Ouche, Nolay, Recey-sur-Ource et Seurre.

De même, le dispositif national des Centres-Bourgs pour lequel la candidature de la ville de Montbard avait été retenu en 2014 fait l’objet d’une nouvelle enveloppe nationale de 300 millions d’euros. De nouveaux Centres-Bourgs verront le jour en 2016 parmi les projets qui n’avaient pas pu être précédemment sélectionnés.

Quand on a une adresse ou un nom qui ne va pas bien, on peut rencontrer des difficultés à l’accès à l’emploi y compris pour les emplois aidés. Les services de l’Etat devront veiller à ce que les jeunes des quartiers relevant du dispositif “ politique de la ville ” aient bien accès à ces emplois.

 

L’éolien

Le développement de l’éolien dans la région mobilise un certain nombre d’opposition. En tant que Préfet de Région, Eric Delzant a le “ privilège “ de signer toutes les autorisations d’implantation : “ Je serai de plus en plus exigeant sur les dossiers qui me seront présentés “. Il n’y aura donc pas d’autorisations automatiques mais le développement de l’équipement devra se faire en perspective de l’objectif national défini dans la loi de transition énergétique. Au passage, nous apprenons que le préfet se déplace volontiers sur place pour se rendre compte pour se rendre compte par lui-même de l’impact des projets qui lui sont présentés. 

 

L’accueil des réfugiés

Concernant la Côte-d’Or, Eric Delzant est bien entendu revenu sur la crise des réfugiés. Il a indiqué avoir nommé le Directeur Départemental de la Cohésion Sociale référent de la question. La Côte-d’Or compte 800 places pour les demandeurs d’asile. Le Préfet s’est réjouit de l’ouverture des nouveaux locaux de la Préfecture situés rue Chancelier de l’hospital qui permettent un meilleur environnement de travail pour les agents de l’Etat mais aussi de meilleures conditions d’accueil pour les demandeurs d’asile. Désormais les dossiers seront examinés en 3 jours.

 

Loi NOTRe : 12 intercommunalités devront obligatoirement fusionner

La loi sur la Nouvelle organisation territoriale de la république (NOTRe) qui prévoit une rationalisation de la carte des intercommunalités d’ici au 1er janvier 2017 a été abordée. L'objectif de cette loi étant de faire en sorte que les regroupements de communes correspondent aux bassins de vie des citoyens. Le seuil minimal de chaque intercommunalité étant désormais fixé à 15 000 habitants avec des adaptations possibles. Aujourd’hui, en Côte-d’Or, 12 intercommunalités devront obligatoirement fusionner (voir carte : http://www.action-publique.gouv.fr/files/files/PDF/21_1_EPCI.pdf).

 

Sécurité : une délinquance principalement routière

Concernant le volet sécurité, si pour la deuxième année consécutive on observe une baisse des cambriolages sur le département, les violences physiques sont quant à elles en hausse.

Mais pour le Préfet, l’une des délinquances les plus importantes est la délinquance routière malgré une baisse du nombre d’accidents et du nombre des blessés et tués sur les routes du département. Aussi il annonce le renforcement des contrôles sur le respect du port de la ceinture ainsi que sur la conduite sous l’empire d’alcool ou de substances stupéfiantes.

La détection de toutes les formes de radicalisation sera poursuivie.

Suite à l’attentat de Saint-Quentin Falavier le Préfet a tenu à indiquer que les 4 sites SEVESO du département sont bien sécurisés (voir notre article).

 

Redynamisation de la BA102 : 600 élèves et 200 personnels permanents

Dernier point : la BA102 pour laquelle le Préfet présentera mi-novembre un contrat de redynamisation du site. Le site accueillera une école de gendarmerie qui accueillera 600 élèves et 200 personnels permanents. Le syndicat mixte, quant à lui, doit gérer le devenir de la base aéroportuaire.

Eric Delzant Préfet