Elections professionnelles : plainte de Convergence Bourgogne contre le SNILL

Dans le cadre de la campagne des élections des professionnelles, Convergence Bourgogne a décidé de déposer une plainte contre le syndicat SNILL pour « comportement déloyal, publication mensongère et diffamatoire suite à la parution et la diffusion de supports mensongés et d’une rare violence ».

Dans le cadre de la campagne des élections des professionnelles,  Convergence Bourgogne  a décidé de déposer une  plainte contre le syndicat SNILL pour comportement déloyal, publication mensongère et diffamatoire suite à la parution et la diffusion de supports mensongés et  d’une rare violence.

A l’heure où tous les syndicats de notre profession devraient s’unir et n’avoir en tête que l’intérêt de notre profession, nous souhaitons une nouvelle fois interpeller Mme TOURRAINE, Ministre de la Santé, et l’invitons à recevoir les syndicats à l’issue du scrutin du 15 avril prochain afin d’entendre les revendications des professionnels libéraux de santé.

Quand bien même, et selon ses plus proches collaborateurs « c’est bientôt la mort de l’exercice libéral parce qu’il ne correspond plus à notre système de protection sociale », nous ne pouvons que nous réjouir de l’avis rendu par la Cour des Comptes, qui regrette que pour le développement des HAD (hospitalisation à domicile), la comparaison des coûts n’a jamais été faite que par rapport aux hôpitaux et non par rapport aux praticiens libéraux, bien moins onéreux.

 


Marien Lovichi

Délégué convergence infirmière 21,
Vice-président de l’URPS IDEL de Bourgogne

 

 

Note : C'est Maître KOVAK qui défendra les intérêts du syndicat Convergence 21.

Marien Lovichi URPS convergence infirmiere