Evasion fiscale

NPA 21 : « Panama papers » : la fraude fiscale mondialisée

Réaction du NPA21 à l’affaire dite des « Panama papers » dévoilée ce lundi par le quotidien Le Monde, membre du consortium international de journalistes qui a mené l'enquête.

Les révélations contenues dans les « panama papers » constituent une affaire « de plus » de l’évasion fiscale et montre que celle-ci est mondialisée.

L’observation de la liste des institutions et personnalités impliquées dans les « panama papers » illustre aussi une fois de plus l’interpénétration entre finance et politique : en Russie (avec l’entourage de Poutine), en Chine (avec des membres de la famille ou des associés d’au moins huit hauts-dirigeants du PC), en Argentine (le président), en Syrie, au Maroc, en Islande (le Premier ministre), etc. … En France, outre Balkany et Cahuzac, un autre nom apparaît : Patrick Drahi, patron de SFR et Numericable, et actionnaire de nombreux médias ("Libération","L'Express", BFMTV, RMC...). Mais ce n’est pas tout puisque Le Monde fera connaître dès demain le nom d’un parti politique français impliqué dans l’évasion fiscale.

A force de parler de la finance en général, certains en oublient souvent la bourgeoisie. Les «Panama papers» rappellent qu’en dernière analyse, les profits arrivent dans la poche d’individus concrets qui, souvent, n’hésitent pas à utiliser toutes les ficelles pour échapper aux impôts. Il ne va certainement pas manquer de voix pour dire que seules quelques « brebis galeuses » sont en cause alors qu’en fait cette affaire est un révélateur de la réalité du système capitaliste lui même.


Dijon le 5 avril 2016

 

Le NPA21 rappelle la réunion publique qu'il organise ce mercredi 6 avril à Dijon avec Alain KRIVINE. Cette affaire sera sans doute un des points abordés à cette occasion.

Mai 68 - avril 2016, il flotte comme un air de révolution !

Réunion-débat avec :

Alain  KRIVINE : 1968, auto-organisation, occupations, grève générale, hier ...

banques mondialisation paradis fiscaux NPA Panama papers