Rassemblement CGT (image d'archive)

La CGT et Solidaires devant l’entreprise JTEKT à CHEVIGNY

Ce mercredi 2 décembre les syndicats CGT et Solidaires étaient mobilisés devant l'entreprise JTEKT à Chevigny-Saint-Sauveur pour soutenir les syndiqués de l'entreprise sanctionnés pour avoir fait grève. Ce rassemblement avait lieu dans le cadre d'une mobilisation nationale organisée à l'occasion de la convocation des 16 salariés d'Air France devant le tribunal de Bobigny pour avoir manifesté leur refus des 2.900 suppressions d'emplois.

 

 

Dans l’entreprise JTEKT (équipementier automobile), les conditions de travail se sont dramatiquement dégradées. Pour exemple, en un an, certaines lignes de production ont vu leurs cadences augmenter de 30%. L’entreprise impose aux salariés des heures supplémentaires le jour même ainsi que le samedi.

Les salariés sont excédés par ces conditions de travail. A l’appel de la CGT, les salariés ont donc décidé de débrayer afin de se faire entendre et de revendiquer des conditions de travail décentes, des embauches et la suppression des heures supplémentaires imposées.

La direction a décidé de sanctionner les salariés grévistes : 26 sanctions dont 1 licenciement. A JTEKT Lyon, le délégué syndical CGT est convoqué pour un entretien avant licenciement.

Pour la CGT, la direction de l'entreprise veut faire taire toutes tentatives de contestations et revendications en maintenant la pression sur les salariés.

 

Syndicats Action syndicale JTEKT Solidaires CGT