L’ESS au sein du Ministère de l’Economie

Nouvelle étape dans le processus d’installation de l’administration de l’ESS au Ministère de l’Economie avec la nomination d’Odile KIRCHNER.

Lors du Conseil des Ministres du mercredi 23 décembre, Odile KIRCHNER, actuelle Secrétaire Générale du Conseil National de l'Industrie, a été nommée Déléguée à l’Economie sociale et solidaire (ESS), auprès du Directeur général du Trésor au Ministère de l’Economie.

Cette désignation complète le processus d’installation à partir de ce 1er janvier d’une nouvelle administration de l’Economie sociale et solidaire au sein du Ministère de l’Economie, alors qu’elle figurait jusque-là à l’organigramme de la Direction générale de la cohésion sociale, direction d’administration centrale des ministères sociaux.

La déléguée interministérielle à l’Economie sociale et solidaire aura donc pour mission à compter du 1er janvier 2016, de soutenir et de promouvoir le développement de l’ESS mais aussi de participer, en lien avec les collectivités publiques et les représentants des entreprises de l’ESS, au développement de l’innovation sociale et des expérimentations portées par les entreprises.

Par ailleurs, Odile KIRCHNER sera chargée d’animer la coordination des réseaux de l’ESS en France et assurera avec le Conseil supérieur à l’ESS, une concertation entre les pouvoirs publics et les organismes intervenant dans ce domaine, et coordonnera au niveau interministériel les administrations en charge de l’ESS.

Pour Martine PINVILLE, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire : « L’installation d’une administration de l’Economie Sociale et Solidaire au sein de la Direction du Trésor au Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, est un signal fort donné à l’ensemble des acteurs de l’ESS, illustrant la juste perception du Gouvernement de la nécessité de soutenir le développement de cette économie à part entière. Odile KIRCHNER qui vient d’être nommée Déléguée interministérielle à l’ESS incarnera cette ambition auprès de l’ensemble des acteurs tant institutionnels que privés ».

ESS Martine Pinville Odile Kirchner