sénat

Nos sénateurs défendront-ils le respect des droits humains ?

Ce mercredi 21 octobre, la proposition de loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et entreprises donneuses d’ordre sera examinée en plénière par le Sénat. Adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale le 30 mars 2015, cette loi constituerait une avancée historique pour prévenir les dommages humains et environnementaux que peuvent provoquer les activités des multinationales ainsi que celles de leurs filiales, sous-traitants et fournisseurs en France et dans le monde. Elle rencontre cependant une forte opposition au Sénat, c'est pourquoi "Les amis de la Terre Côte-d'Or" interpelle dans une lettre ouverte les sénateurs du département.

Lire la suite