Starbucks coffe dijon

Ouverture d’un Starbucks à Dijon

Pointée du doigt pour son optimisation fiscale, l’enseigne américaine a ouvert ce matin, pour le plus grand plaisir des inconditionnels, un établissement à Dijon, rue de la Liberté.

Le 21 mars dernier, Danielle JUBAN, maire adjointe déléguée à l’attractivité, au commerce et à l’artisanat, annonçait le 21 mars dernier, sur son mur Facebook, l’arrivée prochaine de la marque américaine de coffee shop Starbucks dans la cité des Ducs.

Le nouveau Starbucks Coffee Dijonnais a ouvert ses portes à la place de l’ancienne boutique de produits régionaux Bourgogne Street (61 Rue de la Liberté). Le nouveau café de la franchise américaine est donc situé au cœur de la galerie du Miroir rue de la Liberté, en plein centre-ville de Dijon.

Après les récentes ouvertures de Clermont-Ferrand (juin), Nantes (mai et juin), Lille Esquermoise (mai) et Toulouse (mai), Starbucks s’offre donc une nouvelle implantation de choix dans le centre de l’ancienne capitale des ducs de Bourgogne. Le réseau de franchise annonce d’ailleurs son intention de doubler son nombre d’implantations en France.

Un peu plus de 10 ans après son arrivée dans l’hexagone, Starbucks, qui compte actuellement 124 établissements français, souhaite, en effet, atteindre les 250 implantations d’ici 2020.

Au total, le réseau américain, qui regroupe 2.500 établissements dans les pays d’Europe, du Moyen Orient et de l’Afrique, envisagerait d’en compter 4.000 sur la zone, en plus de plusieurs milliers de machines à café, positionnés dans des lieux stratégiques comme les hôtels, les cliniques ou encore au sein des entreprises. Si le Royaume-Uni représente le premier marché de la zone, la Turquie, l’Allemagne et la France le suivent de près selon Simon REDFERN, directeur de la communication de Strabucks.

Nathalie KOENDERS, première adjointe au maire de Dijon, a salué ce matin même, sur son compte Facebook l’ouverture du nouveau coffee shop. Des internautes ne manquant pas de rappeler à l’élue dijonnaise que l’entreprise américaine est décriée pour pratiquer l’optimisation fiscale lui permettant de ne pas payer d’impôts en France comme l’indiquent plusieurs médias dont récemment le magazine Marianne.

 

Dijon 21000 Danielle JUBAN Nathalie Koenders Starbucks