Apple store dijon toison d or

Le « casseur » de l’Apple Store de Dijon condamné

La vidéo avait fait le buzz sur internet : mécontent du SAV d'Apple, il avait détruit plus de 50 000€ de matériel dans l'Apple Store de Dijon à l'aide d'une boule de pétanque. Il devait répondre ce mardi de son acte devant le tribunal correctionnel de Dijon.

« Mesdames et messieurs, Apple est une société qui viole les droits des consommateurs. Ils refusent de me rembourser conformément à la loi européenne du consommateur. Je les ai prévenu. Je leur ai dit 'remboursez-moi mon oseille'. Ils ont dit non. Qu'est-ce qui se passe ? Voilà ce qui se passe. » Le 29 septembre dernier, un Dijonnais de trente ans, avait débarqué dans l’Apple Store du centre commercial de la Toison d’Or à Dijon armé d’une boule de pétanque. Visiblement furieux de ne pas avoir obtenu un remboursement dont il avait fait la demande auprès de l’enseigne, il a décidé de s’en prendre aux produits exposés en magasin qu’il a méthodiquement détruits à l’aide de sa boule de pétanque. La scène a été immortalisée dans une vidéo vue des millions de fois sur internet de par le monde.

L’homme, sans emploi, qui n’était pas connu jusqu’alors des services de police comparaissait ce mardi 25 octobre devant le tribunal correctionnel de Dijon. Il devait répondre de plus de 50 000 € de dégradations ainsi que de violences sur vigiles avec une ITT inférieure à huit jours.

Le tribunal a décidé de suivre les réquisitions du ministère public en condamnant l'homme à 6 mois de prison avec sursis avec mise à l'épreuve de 2 ans. Une peine assortie de l’obligation d'indemniser les parties civiles et de trouver un travail ainsi qu'une interdiction de se rendre au centre commercial de la Toison-d'Or pendant 2 ans. Sur les 57 211 € de dégâts estimés par apple l'homme ne devra rembourser que la somme de 17 758 € à la firme à la pomme.

Selon le Bien Public, à la sortie de l'audience, le prévenu a indiqué qu'il « se donnait droit de faire appel ». Il a désormais un délai de 10 jours pour prendre sa décision sur un éventuel appel.

Dijon 21000