Interdiction manifestation hyper centre ville de dijon

François REBSAMEN veut interdire l'hyper centre-ville aux manifestants

François REBSAMEN, maire de Dijon, demande : « qu’aucune manifestation ne puisse se dérouler dans l’hyper centre-ville lorsque des risques de violences sont réels ».

Voilà un communiqué de presse de la part de François REBSAMEN, maire de Dijon, qui risque de ne pas être très apprécié par les opposants à la loi dite loi travail portée par Myriam EL KHOMRI, sa successeuse au ministère du travail.

En effet dans ce communiqué de presse, il demande à la préfète d'interdire l'accès de l'hyper centre-ville aux manifestants. Une position toujours décriée par les manifestants qui estiment avoir le droit de manifester où ils le désirent.

Communiqué de presse

Après les nouveaux débordements et incidents survenus au centre-ville de Dijon en marge de la dernière manifestation contre la loi Travail, je demande fermement à la préfecture de Côte-d’Or de prendre toutes les dispositions nécessaires pour sécuriser le déroulement des prochaines manifestations.

Le droit de manifester est fondamental, la liberté d’expression est capitale mais ces principes ne peuvent justifier de tels actes. Ce sont le fait de petits groupes qui n’ont d’autre but que de commettre des violences et de dégrader notre centre historique. Les commerçants et l’ensemble des Dijonnais ne supportent plus ces débordements.

Je demande à chacun de prendre ses responsabilités, à la préfète et aux organisations syndicales, pour qu’aucune manifestation ne puisse se dérouler dans l’hyper centre-ville lorsque des risques de violences sont réels.

 

François REBSAMEN, maire de Dijon, président du Grand Dijon

François Rebsamen El KHOMRI loi travail EL KHOMRI