Cheval de troie dijon ceta tafta

CETA, le cheval de Troie du TAFTA à Dijon

Ce mercredi 22 juin, le collectif STOP TAFTA  21 accueillait le cheval de Troie dénonçant l’accord CETA dans le cadre de sa tournée dans une douzaine de villes françaises.

Le Collectif national StopTAFTA, qui regroupe 75 organisations de la société civile et partis politiques, organise tout au long du mois de juin une tournée nationale d’un immense cheval de Troie, pour alerter l’opinion publique française sur la réalité du CETA, dont la ratification faciliterait l’introduction du TAFTA. Le départ de cette tournée a été donné place de la République à Paris le 4 juin dernier.

Ainsi, le collectif STOP TAFTA  21, accueillait ce mercredi 22 juin place Darcy, l’immense cheval de Troie qui symbolise les dangers que fait courir la ratification du CETA (accord commercial U.E Canada ) aux citoyen-ne-s des pays concernés. En effet, pour les organisateurs, ce traité comporte tous les éléments largement décriés à propos du TAFTA (accord U.E - U.S.A), qui remettent en cause la souveraineté des Etats.

De cette manière, le collectif STOP TAFTA 21 entend sensibiliser et informer les citoyens sur ce traité qui va être soumis en septembre au Conseil de l'Union Européenne (28 chefs d'état) avant d'être examiné plus tard par le parlement européen. Pour les organisateurs, la situation est urgente et il faut  interpeller les élus pour leur demander d'intervenir auprès du chef de l'Etat pour que ce traité ne soit pas ratifié.

Le collectif STOP TAFTA 21 a été créé en 2014. Il est composé de partis politiques (Ensemble 21, EELV, Partis de Gauche 21, PCF 21, NPA 21, Nouvelle Donne, Gauche Alternative Quetigny, Alternative citoyenne en pays beaunois...), de syndicats (FSU 21, Solidaires 21, Solidaires Douanes, SNU Pole Emploi FSU...), d'associations (ATTAC, Association Ecologique Indépendante, Amis de la Terre 21...) et de nombreux citoyens

STOP TAFTA 21 TAFTA CETA