Affichette rencontre carnets d algerie

Rencontre signature avec Marcel YANELLI

La maison d’édition L’Harmattan vient de publier  les carnets d’Algérie de Marcel YANELLI.

A cette occasion, une  rencontre/débat/dédicace aura lieu le vendredi  18 mars, à 18 heures (veille du 54ème anniversaire des accords d’Evian), place Abbé Chanlon, (aux Bourroches) dans la Maison des communistes de Côte d’Or.

Le livre est préfacé par Alain RUSCIO, historien, et de Georges VAYROU, juriste et historien du droit.

Présentation du livre par Marcel YANELLI :

Pour celles et ceux d’entre vous qui ignorent ce moment de ma vie, voici en quelques mots : Cela se passe en 1960 et 1961. La guerre d’Algérie fait rage. Des centaines de milliers de jeunes français de 20 ans à peine sont envoyés là-bas. Je suis désigné « volontaire » dans un commando de chasse … 14 mois d’opérations. 14 mois où j’écris presque quotidiennement, sur des petits carnets, tout ce que je vois, fais, ressens … Mon opposition à cette guerre, mes doutes, états d’âme, mes pensées intimes… ; l’’échange de courriers avec ma famille, mes amis, avec mon premier amour de jeunesse revivifié… Un journal…

J’explique, dans mon introduction à ces carnets, pourquoi, moi -militant communiste- je me retrouve dans un commando et pourquoi je me suis décidé à faire connaître enfin le contenu de ces carnets.

Pourquoi ai-je écrit ? Pas d’objectif en particulier : Une habitude chez moi, dès mon adolescence, noter mes réactions, sentiments, joie, peine. Encore plus quand je traversais des moments difficiles… Et en Algérie, je fus servi !!

Lorsque j’ai intégré ces écrits dans mon ordinateur, je fus tenté  de les « adapter » ce que je résolus de ne pas faire même si plein de choses de ce jeune de l’époque  me gênent aujourd’hui… Mais c’est comme cela que je fus, alors…

Ainsi ces carnets vont cheminer… et aideront, je l’espère, à  creuser encore et encore notre histoire...

Car 132 ans de colonialisme et ses guerres ont laissé des traces profondes (cette terrible collaboration pétainiste, ce F Haine actuellement 1er parti de France surfant sur le racisme, la xénophobie…). En l’absence d’une remise en cause sérieuse, la matrice culturelle qui a produit la colonisation est bien vivante…

Si, de ce point de vue, vous pensez que ce livre peut-être utile, n’hésitez pas à le faire connaître, à  susciter, voire organiser, des moments de rencontre… Je suis partant !

PCF21 Marcel YANELLI Algérie littérature éditions L’Harmattan

Fédération du PCF Place Abbé Chanlon, 21000 Dijon