Fontaine jardin darcy

Visites du Réservoir Darcy à Dijon

Le réservoir Darcy, qui stocke l’eau destinée à l’arrosage de la plateforme de tramway, est en phase de vidage et de maintenance. À cette occasion, des visites gratuites à destination du grand public sont organisées samedi 26 et dimanche 27 novembre, ainsi que samedi 3 et dimanche 4 décembre.

Quelques créneaux sont encore disponibles, il suffit de s’inscrire au 03 80 42 11 59 (du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 14h à 17h).

Les premières visites du réservoir Darcy avaient été proposées en novembre 2015, lors d’une phase de maintenance et à l’occasion de la COP21, conférence mondiale sur les changements climatiques qui s’était tenue à Paris. Devant le succès rencontré par les visites, cette opération est donc reconduite cette année.

réservoir Darcy visite réservoir Darcy DIJON 21000

Jardin Darcy 21000 Dijon

Le Réservoir Darcy, un monument impressionnant et historique

Sous la butte du jardin Darcy, le réservoir Darcy se dévoile en empruntant des escaliers étroits qui mènent à une cave voûtée circulaire bordée d’arcades. Le réservoir, majestueux cylindre de 28 m de diamètre, d’une capacité de 2 300m2 doit son nom à Henry Darcy, ingénieur dijonnais du XIXème siècle. Son projet est alors de construire une conduite d’eau souterraine de 12 km de long, depuis le Val Suzon jusqu’à Dijon. En 1840, après 3 heures de parcours, 7 000 litres d’eau arrivent chaque minute dans le réservoir Darcy, permettant à Dijon d’être la 2ème ville d’Europe la mieux desservie en eau potable après Rome.

Sous nos pieds, un parcours ingénieux de l’eau pour alimenter les espaces verts du tramway sans gaspiller d’eau potable

Depuis 2011, afin d’arroser les pelouses du tram sans utiliser de l’eau potable, le Grand Dijon et SUEZ récupèrent les eaux perdues issues du drainage du parking de la Trémouille. Afin d’éviter toute inondation du parking, ces eaux étaient jusqu’alors mises à l’égout. Elles sont désormais stockées dans les réservoirs souterrains Darcy et Montmuzard (boulevard de Strasbourg) pour ensuite irriguer les 2 lignes du tramway. Ce procédé, dit « eau verte », présente deux vertus : une vertu écologique, car il contribue à économiser les ressources en eau du Grand Dijon, et une vertu patrimoniale, car il redonne vie à ces deux réservoirs.

Crédit photo : Flickr shilly shally - (CC BY-NC-SA 2.0)